:::: MENU ::::
Recevoir des propositions S'inscrire

L’idée de départ

  • Août 19 / 2015
  • 7

Tout ça n’est juste qu’une idée pour l’instant, mais je vais essayer de vous convaincre.

Tout d’abord, un constat, beaucoup de personnes, autour de moi, ont un emploi (même si je n’ignore pas ceux qui sont au chômage). Leur emploi leur plaît, mais ils aimeraient changer de lieu de travail (famille, amis, transport, etc…). C’est très difficile d’habiter loin de ses proches et j’en sais quelque chose. Bien sûr, on peut se dire que tous les Parisiens veulent quitter la ville et habiter dans le sud, au soleil, mais je ne pense pas que ce soit toujours vrai. Je pense que certains seront aussi très intéressés pour (ré)intégrer la capitale.

Et puis, quand on est dans cette situation, qu’est-ce qu’on fait ? On recherche un emploi… sur les sites d’offres d’emploi… Mais ceux-ci ne proposent que des emplois vacants ou des créations de postes. On est donc limité. Et en cette période morose, les chances sont assez maigres.

Qu’est-ce que je propose ? De créer un lien entre les personnes avec des emplois similaires, dans des lieux différents, et qui accepteraient d’échanger leurs places.

Et ensuite ? Evidemment, on ne peut pas se substituer à son employeur, qui décidera lui-même d’embaucher ou non quelqu’un. Mais l’idée, c’est de pouvoir annoncer à son patron, à la fois que l’on souhaite partir, mais également que l’on a un remplaçant à lui présenter. Les recrutements doivent donc se faire simultanément et, évidemment, le sort de l’un est lié à celui de l’autre.

Qu’est-ce que mon employeur y gagne ? Eh bien, même s’il vous apprécie, il sera certainement très heureux de ne pas avoir de démarches à faire pour rechercher un remplaçant. Et puis, un candidat qui est « attaché » à la région, c’est déjà un bon point. On peut penser, que lorsqu’on travaille dans un lieu qui nous plaît, on est plus équilibré et on s’investit plus.

Comment on fait ? On s’inscrit, on remplit son profil, un descriptif de son poste actuel et le nouveau lieu de travail que l’on souhaite. Et lorsqu’il y a une correspondance, on reçoit une notification et on peut discuter avec cette personne. Si cela permet de conforter la possibilité d’un échange de poste, on s’envoie les candidatures réciproques que l’on transmet simultanément à nos employeurs.

Il y a combien d’inscrits ? Zéro pour l’instant, enfin un, juste moi-même… Et le nombre sera primordial pour la réussite. Mais je compte sur mon réseau (et le vôtre) pour diffuser l’information le plus largement possible.

Est-ce que ça existe déjà ? Et bien non à ma grande surprise. Mes recherches sur internet n’ont rien données. C’est pour cela que mon idée est soit toute pourrie, soit géniale.

Alors, allez-y ! Abonnez-vous pour recevoir les prochaines mises à jour et faire partie des futurs testeurs ! Partagez sur les réseaux sociaux ! Commentez cet article et n’hésitez-pas à donner votre avis sur cette idée. Géniale ou pourrie ?

Si vous êtes nombreux à vous inscrire et si je sens un enthousiasme débordant, je me mettrais au travail (avec ceux qui veulent m’aider) pour mettre en œuvre mon idée.

À bientôt !

7 commentaires

  1. Devineau dit :

    Excellente idée!

  2. Luc Roc dit :

    Idée intéressante, les deux variables les plus importantes a prendre en compte sont déjà cernées. La popularité de l’idée pourrait passer par un marketing agressif sur les réseaux sociaux… Convaincre les employeurs du bien fondé de l’idée, c’est déjà une autre paire de manches. Je m’abonne au blog, afin d’être au courant des développements du concept.

  3. Thouvenel Nicolas dit :

    Mon avis: très bonne idée, je serai le premier intéressé pour bosser à Bordeaux avec le poste que j’ai en ce moment ! La mise en oeuvre sera peut être moins évidente. Il faut du RH dans la boucle. Parfois j’ai cru comprendre que quand on faisait leur boulot ils le voyaient d’un mauvais oeil.

  4. BRETIN dit :

    Chapeau !
    Ou comment trouver une solution à son propre problème ?
    L’idée est bonne, très bonne. Même si je suis persuadé qu’il y a un déséquilibre entre les régions (attractivité oblige) nombreux sont ceux qui aimeraient changer de lieu de vie. Je pense surtout à tous les provinciaux qui sont allés travailler à Paris et qui rêvent de quitter cette vie « trop » bouillonnante !
    Je ne sais pas comment tu comptes t’y prendre mais je te souhaite de réussir.
    A +
    Gaëtan

  5. […] Cet article est maintenant disponible sur http://www.echangetonjob.org/lidee-de-genie/. […]

  6. rose dit :

    je suis navrée de vous le dire l’idée est bonne mais elle existe depuis des années . elle existait sous forme de magasine distribué sur Panam que j’ai eu à la sortie du métro et il me semble également avoir vu le site qui s’appelait troctonjob tout simplement mais je vous parle de ça y a plus de 6 ans car c’est l’année où je cherchais un autre emploi sur paris bonne chance cependant !!

Commentaires

Laisser un commentaire

Recevoir des propositions S'inscrire
%d blogueurs aiment cette page :